Comment héberger son site web ?

Consultant Marketing, Producteur Vidéo & Formateur à Montpellier

Comment héberger son site web ?

29 mai 2019 Business 1

Comment héberger son site internet ?

Héberger son site Web correspond à installer sur un ordinateur accessible depuis internet des pages HTML interprétées par un navigateur.

Cela peut se faire n’importe ou, et même chez vous à domicile.

Héberger son site à domicile

Héberger son site à son domicile (ou au bureau) nécessite une adresse IP publique. Cette adresse IP doit être FIXE avec un serveur de nom (pour votre nom de domaine). Ceci est souvent utilisé en Peer to Peer comme par exemple le partage de fichier.

Dans le monde de l’entreprise il peut s’agir par exemple de base de données ou d’applicatifs.

Mais héberger son site à “domicile” implique une bonne connaissance de sécurité et surtout une bonne (très bonne) bande passante. Dans 99,9999% des cas ce n’est pas une solution envisageable et une réelle fausse économie pour l’entreprise.

Héberger son site web chez un hébergeur gratuit.

Héberger son site chez un hébergeur gratuit correspond à dormir dans un tente en camping sauvage. Vous pouvez avoir de la chance et ne jamais être en difficulté avec un hébergeur gratuit, mais c’est un gros aléas et vous ne serez pas à l’abri d’un pépin. N’oubliez pas que vous souhaitez héberger un site internet et que celui-ci doit être accessible 24h/24h.

Héberger son site Web sur un serveur mutualisé

C’est la solution de 95% des sites internet. Votre site web  est hébergé sur un serveur mutualisé, cela signifie que votre site n’est pas le seul à être hébergé sur le serveur Web. 

Un serveur Web peut héberger des 100taines de sites internet. La puissance des serveurs récent permet de traiter des 100taine de visiteurs à la seconde. 

Cela n’est donc pas du tout problématique en temps normal. Cependant aux heures de grande affluence un serveur peut rapidement saturer et votre site devient alors inaccessible.

Il faut également considérer la réputation de l’adresse IP qui peut avoir une incidence sur votre propre réputation de site internet. 

Il faut également considérer la bande passante qui relie votre serveur à internet. Sur un serveur mutualisé vous partagez votre bande passante avec d’autres sites dont vous ne connaissez pas le contenu et consommation.

Hébergement sur un serveur semi mutualisé

Semi-mutualisé signifie que vous bénéficiez d’un serveur limité en mutualisation. Généralement il s’agit de solutions adaptées à l’entreprise ou le contenu des autres sites hébergés est connues au niveau de la typologie.

Avoir un hébergement dédié à votre site Web 

Avoir un serveur dédié à votre site web implique d’avoir un usage vraiment intensif et des applications névralgiques pour l’entreprise. Les tarifs sont en général conséquent se comptant à plusieurs 100 d’euros par mois. Cela implique aussi en fonction des hébergeurs d’avoir d’une infogérance ou d’avoir un administrateur système au sein de l’entreprise.

Un serveur web (mutualisé ou dédié) est composé de nombreux applicatifs système dédiées aux activités internet :

  • Serveur Apache 
    C’est le logiciel qui “gère” votre site
  • Serveur de Noms
    C’est le logiciel qui relie votre nom de domaine à votre site
  • Serveur PHP
    C’est le système qui permet d’utiliser avec apache des application et programmes écrits dans ce langage.
  • Serveur SMTP
    C’est le système qui gère les emails sur votre serveur

Un site internet utilise ces 4 fonctions en quasi permanence, ce sont les plus courantes et les plus fréquemment utilisés en standard sur internet.

Ces serveurs sont généralement installés sur des machines avec un OS de type Linux / Unix.

Mes conseils pour l’hébergement de sites Web “standard”.

Pour choisir un hébergeur il faut disposer d’un numéro de téléphone. En France le numéro 1 est sans conteste OVH. Le rapport qualité / prix est bon. J’en ai testé quelqu’uns et depuis les années 2000 je suis resté fidèle chez OVH.

Le “défaut” chez OVH lorsque vous avez un serveur dédié c’est qu’il faut avoir un administrateur système ou prendre une infogérance. Si l’administration de base est “simple”, en cas de pépin ou pour des opérations plus complexes il est toujours utile et sécurisant d’avoir quelqu’un sur qui s’appuyer. 

Dans la plus part des cas un serveur dédié est surdimensionné pour un site unique. De fait un serveur mutualisé est amplement suffisant. La aussi je recommande d’aller sur un serveur semi mutualisé. Le mien est semi mutualisé et je connais les applications et sites présent sur la machine et je connais les personnes gérant les sites internet présent.

Par exemple : lunel-wordpress.com gère des sites internet développés sous wordpress

 

Suivez moi

Gilbert Wayenborgh

Consultant Réalisateur Producteur chez DigitalNews TV
Présent sur internet depuis 1992, indépendant depuis 1996 sur Internet.
Analyste Programmeur, Météorologue, Photographe, et entrepreneur il travaille autour des sujets du marketing en ligne depuis vingt ans.

Adhérent La Mélée (La mélée de Montpellier)
Adhérent Théatre Formation Entreprise
Adhérent Club Business Franco Belge Montpellier
Linkedin : Gilbert Wayenborgh
Suivez moi

Les derniers articles par Gilbert Wayenborgh (tout voir)

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.