Pendant le confinement ma régie vidéo est restée inactive et cela m’a posé question : Peut-on faire du Broadcasting à distance ?

Qu’est ce que le Broadcasting ?

Le Broadcasting désigne la télévision et la télédiffusion. Je devrais donc plutot évoquer le Webcasting ou encore la WebTV. Dans le concept c’est cependant c’est très proche.

Le Broadcasting permet à partir d’une camera d’arriver sur votre téléviseur. Aujourd’hui on aura plutôt tendance à dire vers votre ordinateur ou encore vers une tablette ou smartphone.

Entre la caméra (ou les caméras) et votre téléviseur de très nombreux appareils actifs, ou passifs, sont utilisés pour transformer et transporter l’image.

La distance est un élément qui se pose également entre vous et la caméra.


Le broadcasting par Internet

Au lieu de diffuser par voies hertziennes ou satellitaires, aujourd’hui les chaines font abondamment appel au digital. Il suffit de voir le nombre de chaînes de télévision disponibles sur votre box internet.

A ces chaînes de télévision il faut encore ajouter les plateformes de diffusion VOD de type Netflix, ou encore Youtube, Dailymotion.

Enfin depuis 2016, le broadcasting, le webcasting, a franchement donné un coup d’accélérateur avec notamment l’arrivée de Facebook Live.

Au début il s’agissait de simple retransmission en direct sur Facebook Live avec un mobile, aujourd’hui on raisonne multicam, habillage, communication, interaction.

La régie vidéo y joue un rôle crucial, celle de mixer les images, d’ailleurs en france on appelle cet appareil un mélangeur.


Comment fonctionne une régie vidéo, un mélangeur ?

Le mélangeur animé par un réalisateur, reçoit par le biais de câbles, les images issues des différentes cameras. Elles sont dispatchées sur un moniteur pour être affichées en temps réel, afin que le réalisateur puisse choisir les images à envoyer en transmission.

La réalisation, au même titre que d’autres professionnels intervenant dans le monde audio-visuel, est exécutée par un professionnel soumis au stress du direct. Il doit choisir les images en temps réel pour qu’elles soient diffusées en temps réel.

Dans ce flux d’images il faut également insérer un habillage, insérer des titres, pour que celles-ci soient agréables, pertinentes et surtout identifiables à l’éditeur.

Dans une configuration classique la distance entre les caméras et la régie vidéo sont courtes, de quelques mètres à quelques 100 mètres.


Comment faire du broadcasting à distance ?

Quand on pense Broadcasting, on pense au direct. Peu importe où l’on se trouve, il faut que la personne qui regarde sur son écran un événement en direct, puisse se télétransporter sur l’événement et vivre ce qui se passe en direct.

Pour un événement cela signifie qu’il faut déplacer un matériel conséquent sur place, avec du personnel qualifié, sans compter les problématiques techniques les plus diverses.

Ainsi pour un événement se déroulant dans un lieu pendant une journée, il faut compter 2 jours de monopolisation humain et matériel.


Ne peut-on pas centraliser la régie et ne déporter que les cameras ?

La condition centrale est le temps réel et la synchronisation des caméras et de l’audio de bout à bout.

Admettons le lieu de l’événement à Nice et le lieu de réalisation à Montpellier.

Il faut que le réalisateur à Montpellier, puisse avoir des images et de l’audio synchrones avec ce qui se passe à Nice. Il faut aussi que le temps de latence entre Nice et Montpellier soit très court afin que le réalisateur de Montpellier puisse donner des indications aux techniciens sur place.

Ce temps de latence on le remarque à la télévision lors d’une interview entre un présentateur dans les studios parisiens et des correspondants à l’autre bout de la planète.

A lire aussi  Captation vidéo en full duplex de conférences

Avec les technologies du digital, on aurait tendance à penser que cela passe par internet, peut être, mais on penserait au satellite vraisemblablement.


La latence et le débit d’internet sont variables.

Il ne faut pas oublier que l’on connait le débit de son internet mais pas du tout le débit qui se trouve entre Montpellier et Nice, ni des routes que le signal va emprunter.

Deux éléments sont donc connus : Le débit montant, descendant et la latence à Montpellier, et le débit montant, descendant et la latence à Nice.

Lorsqu’une trame tcpip est envoyé de Nice à Montpellier on ne connait pas le chemin qu’elle va emprunter. Elle pourrait par exemple passer par Marseille, puis Paris, avant de venir sur Montpellier. La trame suivante pourrait prendre un autre chemin, peut être plus direct.

En envoyant plusieurs trames, on peut aisément imaginer que celle-ci devrait arriver dans le même moment à Montpellier, mais ce n’est pas forcément vrai. Elle peut arriver dans le désordre parce que l’une passe par Paris et est plus longue que celle qui qui fait le chemin direct.

Cela ne pose pas de problème pour l’envoi de fichiers classiques, mais en streaming en direct, ces incohérences se paient à coups de Pixels.

Il faut donc établir un protocole qui puisse sécuriser le streaming de Nice à Montpellier, tout en ayant un temps de latence raisonnable.

Il faut donc un protocole qui puisse communiquer avec les caméras et la régie, entre Nice et Montpellier pour prendre notre exemple.

Enfin les données à transmettre sont d’importance et peuvent congestionner la bande passante à l’entrée de Nice ou de Montpellier.

Compresser la vidéo pour limiter l’usage de la bande passante

La bande passante disponible sur un site est cruciale, d’autant que d’autres usagers de cette bande passante consomment probablement aussi le même tuyau.

Afin de limiter cette consommation de bande passante, le stream vidéo, le flux vidéo, est compressé au format H264, voire H265.

Imaginez sur un événement, plusieurs Facebook Live sont réalisés par différentes personnes, cela aura pour effet de saturer la bande passante, et de pixeliser l’ensemble des flux vidéo.

L’indispensable réservation de bande passante entre Nice et Montpellier.


Le broadcast centralisé a-t-il de l’avenir ?

Clairement c’est l’avenir, si ce n’est déjà le présent. Le broadcast centralisé est certainement une solution d’avenir mais aussi déjà existante.

Le broadcast centralisé ou le broadcast à distance permet des économies tout en sauvegardant la qualité des productions.

Pour le broadcast centralisé en un lieu :

  • optimisation du temps de régie
  • sécurisation du matériel
  • optimisation du matériel
  • optimisation du temps qualifié
  • diminution des coûts de déplacement

Contre :

  • latence internet
  • fiabilité de transmission
  • transfert du streaming


Si l’on peut résoudre les problématiques de transmission via internet, alors on peut résolument s’engager dans cette voie.

Quels solutions de régie centralisée existent en 2020 ?

On peut imaginer plusieurs solutions qui permettent de mélanger les images à distance :

  • solutions en ligne
  • solutions de transmissions sécurisés point à point

Faire du broadcasting à distance avec des solutions en ligne, sur le cloud, réserve des surprises et ne résout pas la problématique d’entrée des streams vidéo vers la solution en ligne.

En terme de solution de point à point, on peut noter l’apparition du protocole SRT, ou encore le NDI, qui ont été développés justement pour sécuriser la transmission des flux vidéo. Pour le premier (SRT) il s’agit de mettre de chaque coté des deux points des encodeurs et décodeurs. La vidéo est compressée et envoyée par trame sur internet. La trame est reconstituée à l’autre bout et décodée pour être envoyée au mélangeur. En cas d’incohérence le décodeur demandera à l’encodeur de renvoyer la trame manquante.

A lire aussi  La captation de spectacles vivants

Le NDI apporte principalement la technologie réseau de type LAN à la vidéo.

Un comparatif entre les deux protocoles NDI-SRT est disponible ce qui met en évidence l’intérêt du SRT.

Le SRT a été développé initialement par Haivision, avant d’être rendu disponible en Open Source et promu par la SRT Alliance.


La vidéo au service des collectivités territoriales

La vidéo au service des collectivités territoriales

Gilbert Wayenborgh11 juillet 20206 min read

La vidéo d’un conseil communautaire, d’une assemblée, d’un conseil municipal, est à l’ordre du jour pour les administrations territoriales. Chaque commune, chaque communauté de communes, d’agglomération, ou encore métropole a l’obligation de faire des publications de ses assemblées sous forme…

Captation vidéo en full duplex de conférences

Captation vidéo en full duplex de conférences

Gilbert Wayenborgh25 juin 20203 min read

La captation vidéo de conférences, de séminaires d’entreprises, de tables rondes se trouve aujourd’hui, plus que jamais confrontée à la réglementation sanitaire « covid-19 », au distances des intervenants et orateurs. De nombreux programmes de débat télévisée ont pendant la période de…

SRT, protocole de transport vidéo sur IP

SRT, protocole de transport vidéo sur IP

Gilbert Wayenborgh8 juin 20204 min read

Secure Reliable Transport, SRT, est un protocole de transport vidéo sur IP qui permet de transporter un flux vidéo d’un point A à un point B. Qu’est ce que le protocole SRT ? Le protocole SRT est un protocole qui…

Broadcasting à distance

Broadcasting à distance

Gilbert Wayenborgh7 juin 20207 min read

Pendant le confinement ma régie vidéo est restée inactive et cela m’a posé question : Peut-on faire du Broadcasting à distance ? Qu’est ce que le Broadcasting ? Le Broadcasting désigne la télévision et la télédiffusion. Je devrais donc plutot…

La WebTV, publication Livre blanc

La WebTV, publication Livre blanc

Gilbert Wayenborgh6 mai 20201 min read

Je viens de publier un Livre Blanc pour la création d’une WebTV. Celui-ci explique les tenants et aboutissants de la WebTV pour l’entreprise en post-covid-19. En effet je reçois au niveau de l’agence beaucoup de demandes de renseignements pour créer…

Gilbert Wayenborgh
Suivez moi
Les derniers articles par Gilbert Wayenborgh (tout voir)